Revenir en haut Aller en bas



 

 :: Archives Forums importants :: Just Married Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ÉMINENCE GRISE (FEAT. JAYDEN)

avatar
Admin
Admin
Messages : 1314
Date d'inscription : 22/11/2008
Dim 27 Mai - 1:14
Admin
Entraînement réussi... Chris retira le casque de sa moto et fixa son regard sur l'horloge numérique qui dominait le terrain d'entraînement. Ses camarades le félicitèrent pour son meilleur chrono depuis longtemps. Enfin il se relevait de son mariage ; il reprenait du poil de la bête. Et là où il avait faibli en compétition, au point d'être relégué au second plan et ne pas jouer le championnat national, sélection pour l'international de l'année suivante, il revenait en haut de l'affiche et s'affirmait comme le meneur de l'écurie. Dommage pour son second, qui était sorti de l'ombre le temps de défendre l'honneur de leur équipe le temps où Christopher se montrait trop dangereux et peu digne de confiance. Mais pour réussir à s'imposer mondialement, celui-ci n'avait pas la carrure du jeune homme. Ce n'était pas vantardise de sa part, oh non. Le métis était droit et humble, même quand il passait dans les médias, qu'il évitait d'ailleurs pour garder sa part de vie privée, ne souhaitant jamais, au grand jamais, exposer son passé des plus chaotiques avec la gente féminine, en particulier Hana, enceinte d'un autre de lui, bébé conçu hors mariage.
Non, il ne se revendiquait pas célébrité prête à tout pour la gloire, il se contentait de s'éclater sur la route et toujours s'imposer des défis. Tout en remerciant son équipe et ses collègues, coach et managers, sponsors, pour leur patience pendant son passage à vide comme dans les meilleurs moments.

Les tests terminés pour la journée, le tour venait aux voitures avec qui ils partageaient la route, et aux mécaniciens pour vérifier la moto et la tenir prête pour les éliminatoires locales du tout Tokyo. Sauf en cas de grosse bévue, il devrait l'emporter. Mais par pure simplicité mais aussi un peu de superstition, il ne pensait pas à ça. Juste au casque sur sa tête, la vitesse et l'air frôlant sa tenue de course, la sensation de la route sous les pneus, les accélérations et les virages, où il s'approchait dangereusement du sol mais remontait toujours avec maîtrise.

Il envisageait même, dans quelques temps, de partir en stage dans le nord du pays pour tenter de nouvelles sensations, avec neige et verglas, mais son attirance pour le risque provoquait toujours l'opposition de son coach, le prévenant qu'il y laisserait un jour sa peau. On ne le croyait pas capable de passer à autre chose. Personne ne le poussait dans ce sens. Sûrement pour le garder dans l'écurie, ou pour sa santé personnelle aussi. Mais il manquait à sa vie ce sel à rajouter de simples performances, il pouvait s'améliorer!

Une fois qu'il se doucha, se changea, salua le reste de l'équipe et se prépara à partir pour une de ses routes préférées. Hana travaillait de toute façon, il lui restait du temps pour rentrer à la maison et faire le ménage. Autant en profiter. Il récupéra ses propres affaires, enfourcha sa moto personnelle, et démarra en trompe, en direction de sa petite route.

Au bout de quelques secondes seulement, il croisa un motard, voyageant dans le sens inverse, direction Tokyo. Passé l'inévitable salut, faisant partie des conventions des monteurs de deux roues, Chris se mit à sourire et effectua un demi-tour dérapé dont il avait le secret, prit son confrère en chasse, le doubla jusqu'à arriver à une aire de parking suffisamment en avance devant lui pour lui adresser un signe. Il croisait les doigts pour que le "cavalier" eut compris son signal. Car sauf erreur sur la moto, sa route venait de croiser à nouveau celle de Jay... Et si ce n'était pas lui... Il aviserait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Messages : 1314
Date d'inscription : 22/11/2008
Dim 27 Mai - 1:14
Admin

[ Dimanche 28 mai 2109 ]

Sa moto fonçant sur une des artères principales faisant le tour de la capitale, Jay savoure la sensation du vent contre lui, de son manteau claquant dans l’air et de cette vision du paysage devenant flou autour de lui. C’est la fin de journée, mais l’été approchant à grands pas, le soleil est encore assez haut dans le ciel. Il slalome entre les quelques voitures qui se trouvent là, ignore les appels de phares et les coups de klaxons qui retentissent à son passage et continue de rouler en direction de Tokyo pour rentrer chez lui. Peut-être qu’il pourrait appeler Noorin en arrivant, ou Nowaki ou Chris. Il ne sait pas encore, mais l’idée de s’envoyer en l’air ce soir le tente bien. Il sourit à cette idée et entreprend même de faire le salut habituel au motard qu’il croise en sens inverse. S’il y a bien une chose que l’on peut reprocher à Jayden c’est son manque de politesse évident quand il s’agit des inconnus qu’il peut croiser. Néanmoins, la moto est un monde bien à part dans lequel il évolue depuis plusieurs années et il met un point d’honneur à saluer ceux qui en font partis. Il ne faut parfois pas chercher à le comprendre, cela pourrait être douloureux pour les esprits trop fragiles.

Cependant, le yakuza ne s’attend pas à ce qu’il se passe quelques minutes après. Dans son rétroviseur, il aperçoit le motard croisé plus tôt foncer dans sa direction. Il fronce les sourcils avant de reconnaître le modèle et la posture du type. Légèrement décontenancé, il laisse ce dernier le doubler en ayant un doute sur son identité. Mais l’esprit de compétition reprenant place, il fait tourner sa poignée d’accélération et entreprend de le suivre. Il a toujours adoré ce genre de défi un peu imprévu et s’empresse de le relever, jusqu’à ce que son adversaire tourne sur un parking pour s’y arrêter. Etant maintenant quasiment certain de l’identité du gars, il tourne son volant et vient s’arrêter près de lui, arrêtant le moteur de sa bécane avant de retirer son casque. D’une main il ramène sa tignasse rouge en arrière.

« Salut. »

Un bref bonjour avant que son regard ne dévie sur la bécane avant de relever les yeux vers l’homme au teint basané.

« Ça te prend souvent de défier les motards que tu croises comme ça ? T’avais peur de perdre pour t’arrêter maintenant ? »

Dit sans méchanceté, Jay affiche un sourire amusé. Il se souvient brièvement de leur rencontre quelques semaines plus tôt, lors d’un salon consacré aux motards justement. Ils avaient pas mal discuté autour d’un verre. Sachant qu’il est assez rare que le jeune homme parvienne à tenir des discussions de plus de dix minutes sans se faire chier ou sans s’envoyer en l’air avec l’interlocuteur, il n’a pas oublié Christopher.
©️️ Adrenalean pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Messages : 1314
Date d'inscription : 22/11/2008
Dim 27 Mai - 1:14
Admin
Le motard retira son casque et libéra une masse de cheveux rouges. Chris se mit à sourire. Il ne s'était pas trompé, il reconnut instantanément Jayden et son style unique, dans son aisance, son ton moqueur qui plaisait énormément au métis. Il s'avança vers lui, rétrécissant le chemin entre eux. Il lui tendit la main et serra celle de son ami avec chaleur.

Salut ! Non, crois-moi, je ne défie pas n'importe qui. Seulement ceux qui tiennent la route. Sans mauvaise jeu de mots. J'étais sûr que c'était toi. A 75% !

Il rit avec entrain, relâchant son étreinte. Avant d'enchaîner avec sa réponse à la petite pique de tantôt.

J'ai préféré d'attendre plutôt que d'accélérer. Tant qu'à faire, autant commencer une course au même endroit, pour qu'elle soit plus juste. Tu ne crois pas ?

Ses lèvres s'ourlèrent avec malice. Jayden et lui savaient bien qui était capable de gagner une quelconque course entre eux deux. Même si son ami se défendait très bien. Il était fait du même bois que lui : le plaisir avant tout, le risque comme moteur. Les deux jeunes gens s'entendaient très bien. Pourtant, ils se connaissaient depuis peu. Une belle entente s'était établie entre eux. Ce que Chris aimait en Jayden se résumait en une sorte d'admiration respectueuse. Là où le métis se confondait en courtoisie parfois usante, trop "boy-scout" au point d'être agaçant, Jayden transmettait son énergie, son enthousiasme et son côté rebelle, sans ambages. Christopher l'enviait même de ne pas être aussi dégourdi que lui. Même s'il était à l'aise en communauté et devant les journalistes, il lui manquait cette touche épicée qui faisait de Jay un être plus solaire, plus mystérieux, plus fascinant. Quoique parfois à la limite de l'horripilant pour les impatients.

D'autant plus que je suis chaud, je sors à peine de l'entraînement !

D'autres auraient pu s'en vexer, s'énerver, se désespérer. Chris mettait sa main au feu qu'il piquerait au vif le motard.
Du moins l'espérait-il. Il avait envie de s'amuser un peu et saurait qu'il ne serait pas déçu. Défier les routes, fréquentées par d'autres véhicules ; effectuer un tracé moins maîtrisé qu'un circuit moult fois répété. Le basané s'en réjouissait d'avance. Ses mains le démangeaient ; il ne put s'empêcher de faire craquer ses doigts en croisant les jointures en dépit des épais gants de moto. Il sentait les fourmis monter dans ses jambes. A croire qu'une journée de travail ne lui avait pas suffi, il était encore prêt à remettre le couvert.

J'allais rentrer à la maison. Et toi, où te mène ta magnifique monture ?

Il caressa la carrosserie de la moto de son ami. Certains voient les véhicules comme de simples moyens de transport. D'autres, à l'instar de Chris, formaient un duo avec la machine, une extension du soi, une complicité même naissaient entre les deux. Difficile à comprendre pour ceux qui n'entendent rien aux sports mécaniques. Une fois, Christopher avait tenté une comparaison audacieuse à un jockey et son cheval. On lui renvoya qu'un cheval était un animal, un être vivant et sensible. Le jeune homme laissa immédiatement tomber la comparaison et le débat. Au moins, il trouverait toujours, parmi ses proches, des personnes qui partageaient son opinion.
Et qui, il l'espérait, allait mordre à l'hameçon et se laisser entraîner dans une petite sortie improvisée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Messages : 1314
Date d'inscription : 22/11/2008
Dim 27 Mai - 1:14
Admin
Un sourire amusé étire les lèvres de Jay, et autant dire que c’est une expression assez rare que l’on peut voir sur son visage. Il est ravi qu’un pro comme Christopher lui signifie qu’il le considère comme suffisamment bon pour le défier à l’improviste sur une artère de Tokyo en fin de journée. Il n’a jamais douté de ses capacités de motards, mais il est assez lucide pour reconnaître quelqu’un de meilleur que lui dans un domaine, et en l’occurrence, Chris l’est. Quand on concourt au niveau national, il y a peu de doutes à avoir sur le sujet.

« J'ai préféré d'attendre plutôt que d'accélérer. Tant qu'à faire, autant commencer une course au même endroit, pour qu'elle soit plus juste. Tu ne crois pas ? »
« C’est trop aimable de me laisser une chance de te battre. Mais fais gaffe, j’suis peut-être pas pro, mais je me défends. »

De nouveau, il sourit. Savoir partager les mêmes sensations ça rapproche, c’est même encore plus difficile quand il s’agit de moto que quand il s’agit de quelque chose qui amène l’un à l’autre à se toucher. Comme le sexe par exemple. La moto c’est un moyen pour Jay – et à son sens pour n’importe quel motard – de trouver un semblant de liberté dans cette société qui les enferme au quotidien.

« D'autant plus que je suis chaud, je sors à peine de l'entraînement ! » Il se craque les phalanges, un large sourire aux lèvres, plutôt contagieux. « J'allais rentrer à la maison. Et toi, où te mène ta magnifique monture ? »
« Je rentrais aussi. Ça tombe plutôt bien, j’avais rien de prévu ce soir à part m’envoyer en l’air avec le premier plan cul que je trouvais. Mais j’accepte d’abandonner l’idée pour m’envoyer en l’air d’une autre façon. »

Jayden Ryusei ne refuse jamais un défi, surtout quand il s’agit d’une passion comme la moto, et encore moins quand il s’agit d’un combat. Mais pour le moment, hors de question de se taper dessus, c’est un autre genre de face à face qu’ils s’apprêtent à jouer.

« Rendez-vous à l’échangeur de Daisan Keihin, à l’entrée de Tokyo. »

Sur ces mots, Jay repousse ses cheveux en arrière pour remettre son casque. Il redémarre sa bécane et attend que Chris fasse de même de son côté. Ils se placent tous les deux du bon côté, prêts à partir. Joueur, le yakuza s’amuse à faire vrombir sa moto en regardant son adversaire.

« Me perds pas de vue ! »

Et il relâche le frein pour partir sans attendre une seconde de plus. Histoire de se la péter un peu, il s’offre même une petite roue arrière sur quelques mètres avant de s’engager de nouveau sur la route principale menant à Tokyo.
©️️ Adrenalean pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives Forums importants :: Just Married-
Sauter vers: