AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 arcade - reiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1145
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: arcade - reiji   Lun 20 Fév - 21:33

Une journée de combat à l'arcade.
Nom du joueur 1
SHIORI WAKASHIMAZU
« Au nom de la lune...»
Nom du joueur 2
REIJI TOKISAKA
«...je vais me coucher.»
Je le connais à peine mais j'apprécie déjà Reiji. Il m'écoute attentivement sans m'interrompre. Il rougit selon mes compliment,s qui me prouve qu'il n'a pas la tête ailleurs. A part un bref instant d'égarement où son regard diverge vers la droite. On ne peut pas être tout le temps attentif : je suis bien placée pour en parler. Je ne me comporte malheureusement pas avec autrui ce que je ne tolère pas envers moi. Je tiens du paradoxe. J'en ai conscience et ne me corrige pas.

Nous conversions comme deux otakus que nous sommes, dépassant la barrière de l'inconnu. Les passions rapprochent et brisent les réserves. Il n'ne faut pas moins au laconique Reiji pour lâcher du lest. Transfiguré par son enthousiasme, il parle de Lily-chan avec la fougue d'un amant. Je ne me trompe pas, il a bien échappé le mot anglais "Wife" en introduction de sa déclaration enflammée. Son imaginaire candide et enfantin éprouvent mes zygomatiques. Il est si attachant ! Je ne peux que le comprendre. Que n'aies-je pas bavé devant un bishonen pour compenser la frustration de n’attirer aucun homme du monde réel ? Je suis tombée dans le piège des jeux "otome" et j'ai rêvé de ces regards doux, brûlants, malicieux de jeunes hommes aux caractères variés et entièrement dévouée à la conna.... l’héroïne déméritant leurs petits soins. Grr, les jeunes filles de ces jeux sont insupportables. Plates, sans envergure, avec la pudeur d'une bonne sœur mais qui embrasse tous les beaux mecs en rougissant. Ils te plaisent, alors assume, petite cruche !
Je m'égare.
Le fait est, qu'en attendant le mariage institutionnalisé nippon, il me paraît normal de chercher un amour véritable et pur dans la fiction. Qui promet une union avec une personne aimée ou qui assure de garder le premier amour qu'on a choisi soi-même ? Thank you Mister Brain... J'ai déjà matérialisé dans mon for intérieur la présence rassurante de Kaoru-san, qui m'enveloppe de ses bras solides et me glisse de doux murmures à l'oreille. Il supporte mes simagrées avec une tendresse amusée et une patience angélique. Parfois, il me fait taire d'une simple œillade ; il est beau à en couper le souffle...

Quoiqu'il en soit, je partage l'idéal de Reiji et je ne l'interromps pas pendant son explication, bien que je ne connaisse rien à l'anime qu'il évoque. J'aurais une quelconque question à poser que je n'aurais pu la placer : avec une énergie qu'il ne saurait m'envier, Reiji finit sa phrase et s'échappe en direction d'une vitrine comme si un Yokai entrait dans la salle d'arcade pour l'emmener en enfer.
J'aperçois rapidement la cause de sa distraction : une vitrine. Intriguée, je me lève et le rejoins jusqu'à un jeu de pince. Je hoche la tête d'approbation et adresse au gamer un sourire d'encouragement.

Le rideau se lève sur un drame romantique. Roméo et Juliette sont séparés par une paroi invisible ; ils se voient mais ne peuvent se toucher ni se parler.

Je vous accorde que le tableau est moins mignon quand on sait que seul l'argent et une pince mécanique aideront l'amoureux transi en quête de sa dulcinée, mais diantre, ne brisons pas la magie ! Il y en a si peu dans le monde réelle au point qu'un gouvernement s'immisce dans les rencontres matrimoniales, ne gâchons pas notre plaisir par des détails sordides !

Reiji. Lili. Leur tendresse. Leur complicité. Leur combat.
Shiori la bonne fée glisse la monnaie dans la fente de l'appareil, qui s'allume et entame un ram-dam électronique et agressif, une j-pop suraiguë digne d'une crécelle
une symphonie épique pour encourager le chevalier.
- Allez-y, Tokisaka-san, tendez-lui la main pour la sauver !
J’interprète mon rôle avec cour, adjuvant bénéfique assistant le héros dans sa quête et lui confiant l'auxiliaire magique. Reste à Reiji la libération de la bien-aimée de sa prison de verre où elle risque la suffocation parmi la surpopulation de détenus (dont certains sont d'un douteux...).
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
http://testas.forumactif.org
 
arcade - reiji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives Just Married :: Shiori-
Sauter vers: