Revenir en haut Aller en bas



 

 :: Archives Forums importants :: Complexe Hinata Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALEXIS-INA : Entre 306.7 et 612.6

avatar
Admin
Admin
Messages : 1314
Date d'inscription : 22/11/2008
Mar 22 Nov - 10:19
Admin

Entre 306.7 et 612.6
La bibliothèque de Taiyou no Tokai était un établissement particulièrement exceptionnel, qui faisait sa renommée dont elle se targuait volontiers sur ses consœurs. Ses bibliothécaires avaient bien étudiés leur sujet et l'environnement général qui orienterait ses acquisitions. De sorte que le monde entier était représenté dans son fonds.
En effet, des touristes internationaux se présentaient sur l'île d'Hishima quotidiennement, attirés par le Complexe Hinata, ce grand établissement d'hostellerie et de loisir, dirigé par la famille Hinata depuis des générations. Ainsi, tous les continents se croisaient continuellement sur les routes. Cette donnée n'échappait pas aux professionnels du livre qui voyaient là l'occasion de créer une bibliothèque des plus singulières, qui satisfasse tout ce petit peuple. Elle possédait aussi un fonds majeur de livres de toutes les langues majeures du monde, situé au premier étage du bâtiment. Ouvrages d'apprentissages des idiomes, littératures et vidéo en VO. Les banques de prêt et de retour ne désemplissaient jamais et brassaient quotidiennement emprunteurs et simples consultants appréciant une chauffeuse agréable pour lire la presse de leur pays.

Pourtant, ces derniers temps, Alexis ne montait plus les escaliers à révolution (version design du XXI°siècle). Il demeurait au rez-de-chaussée. Il venait dès qu'il possédait du temps livre et échelonna lectures en russe et en japonais jusqu'à ce qu'il acquiert la maîtrise du japonais pour devenir bilingue. Certes, il ne parvenait pas à cacher son accent slave quand il parlait. Mais il lisait dorénavant des quotidiens sans butter sur les kanjis et s'attaquait à présent à des ouvrages plus épais. Romans, mangas et à présent documentaires.

Il s'attarda en premier lieu aux livres de géographie, retrouvant quelques contrées où il posa les pieds mais n'eut guère le temps de visiter, affaires obligent. Il erra aussi en histoire.
Puis, aujourd'hui, en butinant de rayonnages en rayonnages, il s’intéressa de près au fonds "Société". Caressant du doigt la signalétique en tête de gondole , pour s'aider à décrypter les sujets du rayon, il s'arrêta après avoir été interpellé par un domaine qui l'intéressait particulièrement...

Or, une petite mention en gras l'obligea à se concentrer. Apparemment, tous les documents ayant pour objet la sexualité avaient été regroupés dans une section spéciale, interdites aux mineurs. En effet, l'ensemble de la section s'adressait aussi bien aux adultes qu'aux enfants. Afin de préserver ces derniers, les œuvres dites sensibles avaient été regroupées dans une pièce entièrement dédiées à ce qui réclamait un âge certain.

Sans honte, Alexis prit la direction des lieux et entra sans qu'on l'arrêta au seuil de la pièce. Il découvrit de nouvelles étagères, comprenant aussi bien romans érotiques, mangas coquins, et bien sûr documentaires orientés pareillement. En tant que grand amateur de luxure, il prit du temps pour chercher ce qu'il ramènerait à son domicile. Son attention se porta sur une édition de luxe d'un kamasutra d'Inde, aux illustrations anciennes. Une version historique, semblait-il. Sans hésitation, le jeune homme l'ouvrit pour admirer les peintures tout autant que l'imagination de son auteur. Il le reposa quelques minutes plus tard, avant de s'orienter vers un autre domaine que les ouvrages d'art. Il s'arrêta d'abord devant les livres à visée physiologique, avant de tomber sur les essais traitant des pratiques sexuelles.

© Halloween
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Messages : 1314
Date d'inscription : 22/11/2008
Mar 22 Nov - 10:19
Admin



Entre 306.7 et 612.6
Avec Alexis Dolohov
 
Ina, qui était arrivée il y a peu au Japon et plus précisément au Complexe Hinata, a toujours été une très grande lectrice. Déjà, de part ses études, elle a dû lire de nombreux livres concernant la pédagogie. Parfois, elle avait dû également lire des albums pour enfant afin de les faire découvrir de manière ludiques aux enfants. Malgré qu'elle ne soit plus obligée de lire par son travail, Ina tenait vraiment à lire mais cette fois-ci pour son plaisir. Elle avait emporté de son Allemagne natale quelques livres qu'elle avait bien fini de lire. La jeune fille avait lu le dernier livre paru d'une série qui traite le sujet des vampires. Si certains des personnages étant vivants, elle tomberait sûrement amoureuse de l'un d'eux. Un autre livre qu'elle avait lu concernait évidemment la pédagogie. Elle n'avait pas pu s'empêcher de prendre ce genre de livre en vacances. Ce livre se nommait « Enseigner les sciences expérimentales ». Mais elle ne prit pas beaucoup de plaisir à lire ce livre.

Ina avait donc décidé de se rendre dans la bibliothèque de Taiyou no Tokai. Elle s'était renseigné à la réception du complexe afin d'en connaître son emplacement précis. Elle avait planifié de s'y rendre à pied et donc c'était vêtue en conséquence. Elle avait quand même quelques kilomètres à marcher. T-shirt pratique un peu plus long dans le dos, pantalon qui tient bien et qui ne glisse donc pas toutes les 10 minutes et de bonnes chaussures pour bien marcher sans avoir mal aux pieds après un kilomètre. La jeune fille avait également préparé un sac à dos avec un pull, une veste de pluie, un parapluie et sa boîte de secours pleines à craquer de sucreries.

Avant de quitter le complexe, Ina but un demi litre de cacao et mangea 3 tartines de pâte à tartiner au chocolat. Le plein en sucre était fait !

Après quelques heures de marche, Ina arriva enfin à la bibliothèque. Elle entra et s'installa dans un des canapés mis à disposition des lecteurs pour lire ou feuilleter des livres sur place. Après avoir bien pris le temps de reprendre son souffle après cette bonne marche rapide, elle décida de faire un petit tour dans la bibliothèque toute seule avant de demander de l'aide pour trouver tel ou tel genre de livres. De plus, elle n'aime pas déranger les gens avec de bêtes questions alors qu'ils travaillent.

Ina traversa de nombreux couloirs en regardant rapidement à droite et à gauche pour peut-être repérer des livres qui lui conviendraient. Elle se trouva rapidement nez à nez avec une porte. Elle resta quelques instants devant celle-ci et se mit à réfléchir.


* Qu'est-ce qu'il pourrait bien avoir comme genre de livres derrière cette porte ? *

Ina n'avait pas pris le temps de lire le panneau, elle se souvint juste que en Allemagne dans sa bibliothèque fétiche le rayon « enfant et ado » se trouvait dans une pièce à part car les enfants étaient souvent bruyants. Elle prit donc la décision d'entrer mais avant elle mangea quelques bonbons comme les enfants. Pourquoi avait-elle décider d'aller dans le rayon « enfant et ado» ? Peut-être qu'elle tomberait sur une série fantastique pour les jeunes adolescents, style Harry Potdefleur ou Eracorne.

Ina avança et vit un jeune homme debout devant les étalages en train de feuilleter un bouquin. Ce genre de démarche pour un jeune homme ne la suprenait guère. Peut-être était-il instituteur et cherchait des albums à présenter aux enfants. Elle fit mine de rien, passa à côté de lui et jeta un regard dans le livre qu'il feuilletait. Et là, d'un coup, elle sursauta et poussa un petit cri de surprise. Elle avait aperçu, elle était certaine d'avoir bien vu, un dessin de personnes nues dans des positions bizarres. Elle avait donc aperçu une pratique sexuelle dont elle ne connaissait pas l’existence. Ce livre était probablement un essai parce qu'il y avait qu'une seule image avec beaucoup de textes. Un livre d'images auraient évidemment contenu plus d'images.


* Ce n'était sûrement pas un livre pour un enfant ?! Mais qu'est ce que je fais dans ce genre de rayon ?! Me serais-je tromper sur les livres que pourraient contenir cette pièce ?! *

Paniquée, Ina s'arrêta nette au bout du couloir toute rouge. Elle n'avait jamais lu ce genre de littérature. D'ailleurs, elle ne connaissait pas vraiment le domaine de l'érotisme et/ou du sexe. Effectivement, l'un de ses plus grands secrets étaient qu'elle n'avait jamais eu de rapport sexuels … Elle en avait honte …

* Je ferais mieux de sortir d'ici. *  

© Belzébuth modifié par Aiseki


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Messages : 1314
Date d'inscription : 22/11/2008
Mar 22 Nov - 10:19
Admin

Entre 306.7 et 612.6
Alexis restait debout, plongé malgré lui dans son pasisonnant traité qui recelait de nombreuses informations. Le livre tendait à la fois à l'étude historique, sociologique et psychologique. Il expliquait les voluptés humaines sous un angle auquel on ne songeait pas d'ordinaire. Le jeune russe avait toujours su que la sexualité ne reposait pas seulement à ce qu'on désignait, d'une expression à la fois vulgaire et infantile, par "zizi-panpan".
L'ouvrage qu'il feuilletait, dans l'optique d'un futur emprunt, ne comportait que peu d'illustrations. Les propos ne l'envisageait guère. Pourtant, de temps à autre, des schémas, photographies ou dessins illustraient l'argumentaire pour mieux l'appuyer.

La porte de la section spéciale s'ouvrir pour y laisser entrer une jeune femme. Ses traits traissaient une origine européenne. Elle était de la même génération qu'Alexis. Plus jeune d'un ou deux ans au maximum. Charmante. Les couleurs pâles de ses cheveux, yeu et peau lui conféraient une aura féérique.
Il ne la fixait pas du regard, afin qu'elle ne saisisse pas qu'il le détaillait. Alexis n'avait rien perdu de ses capacités du passé, à savoir observer sans se faire repérer. Ce qui lui permettait d'éviter de mettre l'inconnue mal à l'aise. Un homme dévisageant une femme avec insistence, dans une pièce aussi thématisée, pourrait aisément passer pour un pervers. Ce qu'il ne supporterait pas : le slave se montrait toujours respectueux d'autrui et ne forçerait jamais quiconque.

L'usagère passa derrière lui, intriguée par ce fonds de la bibliothèque qu'elle ne connaissait pas. Alexis sentit, durant une brève seconde, qu'elle jetait un oeil sur sa lecture. Elle eut une réaction presque épidermique. Nul besoin d'être un génie pour deviner qu'elle ne s'attendait pas à trouver de tels ouvrages. Sûrement avait-elle dû confondre avec une autre collection de la bibliothèque. Elle s'arrêta brusquement et son visage se teinta de pourpre. Elle demeurait immobile, presque dans un état de catatonie, comme si retraverser les lieux pour les quitter paraissait insurmontable.
Le joli garçon aux cheveux bruns afficha un petit sourire en coin. Il ne lisait pas dans les pensées, mais devinait ce qui traversait l'esprit de l'innocente perdue dans l'enceinte de Gomorrhe.
Lui qui avait été rapidement mis au pied du mur dans le domaine, ne s'éffarouchait pas pour si peu. Toutefois, il comprenait que tout le monde n'envisageait pas le sujet avec tant qu'ouverture. La sexualité, selon l'origine, l'éducation, la religion, figurait toujours comme un tabou.

Il ferma le livre d'un léger mouvement du poignet et se tourna vers elle, sans bouger.

- Ce ne sont que des livres, ils ne vous feront rien, vous savez...

©️ Halloween


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives Forums importants :: Complexe Hinata-
Sauter vers: